« Tribunal musical » : 4 exemples

Dans un précédent article, je propose une modalité de cours surnommée « Tribunal musical », pour amener les élèves à comparer des extraits musicaux et faire émerger des avis argumentés sur ces musiques.
Voilà ici quatre exemples de tribunaux musicaux testés en classe cette année, avec les liens vers les extraits musicaux. Mais il existe plein d’autres possibilités : si vous avez des propositions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire, je les ajouterai à la liste.


1/ Tribunal musical sur des reprises de la Marseillaise


2/ Tribunal musical sur des reprises de « La mauvaise réputation »


3/ Tribunal musical sur des oeuvres engagées

Il s’agit d’un travail que mènent actuellement des élèves de 3ème. En première étape, ils sont en train de constituer eux-mêmes une playlist de chansons engagées. Puis, en deuxième étape, nous ferons un tribunal musical à partir de cette liste de chansons, plus quelques oeuvres (autres que des chansons) que j’aurai ajouté à la liste, pour diversifier les styles et les formes musicales.
La discussion du tribunal sera alors de savoir quelle oeuvre musicale est la plus efficace pour faire passer le message d’engagement.


4/ Tribunal musical sur toutes les oeuvres étudiées pendant l’année

Une classe de 6ème est en train de réaliser ce travail. Cette fois, au lieu que les accusés à défendre soient des reprises d’un même morceau, ce sont les différentes oeuvres étudiées pendant l’année.
Pour cette classe de 6ème, on a donc sur le banc du tribunal :
– la « Marche turque », de MOZART
– la reprise de la « Marche Turque » par Mac LETHAL
– « Oh when the saints », version de Louis ARMSTRONG
– l’Ode à la Joie, de BEETHOVEN
– la 5ème Symphonie de BEETHOVEN
– le chant de marin « Santiano »
– « Man gave names to all the animals » de Bob DYLAN
Chaque groupe d’élèves doit défendre son oeuvre en mettant en avant ses principales caractéristiques musicales (le tempo, le style, les instruments, la forme, …) mais aussi se démarquer de ses adversaires en trouvant des éléments que les autres n’ont pas (présence de passages improvisés, paroles, …).
Ce tribunal musical est un moyen intéressant pour ré-écouter et ré-analyser les différentes oeuvres étudiées pendant l’année, en ré-utilisant tous les mots de vocabulaire technique appris par les élèves.


5/ D’autres pistes ?

Comme je le disais en introduction, il existe une infinité de possibilités pour mettre en place des tribunaux musicaux. Quelques idées « en vrac », à tester :
Plusieurs interprétations d’une même oeuvre (pas des reprises, mais plusieurs interprètes qui jouent la même oeuvre, en trouvant des versions très différentes les unes des autres)
Plusieurs mises en musique d’une même histoire (par exemple le mythe d’Ulysse, ou celui d’Orphée qui ont inspiré beaucoup de compositeurs)
–  Avec des classes de 3ème, une sélection d’oeuvres étudiées depuis le début du collège
etc.

5 réflexions sur “« Tribunal musical » : 4 exemples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s