5 activités « post-confinement » en éducation musicale

A partir du 18 mai prochain, ce sera une situation inédite pour les élèves et les enseignants, dans toutes les disciplines dont l’éducation musicale.
➡️ Beaucoup d’activités « habituelles » ne sont plus faisables au vu de la situation :
chant collectif a priori impossible pour respecter les mesures sanitaires, manipulation d’instruments de musique également, utilisation d’outils numériques rendue compliquée (même s’il est possible de permettre aux élèves d’apporter leurs smartphones ou d’utiliser les ordinateurs ou tablettes de manière individuelle, pour les établissements qui sont équipés).
➡️ Certains élèves seront revenus en classe mais d’autres restés à la maison. Il nous faut donc penser des activités faisables en présentiel et/ou en distanciel, voire prévoir une collaboration entre les élèves en classe et à la maison.
➡️ Enfin, on aura à la fois envie de prévoir des activités qui amènent les élèves à faire un retour sur tout ce qu’ils ont vécu mais aussi les faire penser à autre chose…

Voilà une proposition de 5 activités d’éducation musicale qui tiennent compte de ces contraintes. 

 

1/ Ecoute et analyse d’ « oeuvres confinées »
Il y a eu pendant ces deux mois beaucoup d’artistes, groupes, orchestres de tous styles musicaux qui ont publié des « morceaux confinés« . En voilà une sélection (cliquez sur les doubles-flèches pour passer d’une vidéo à l’autre) ou cliquez-ici pour accéder à la playlist :

Au-delà du point commun d’être réalisés à distance, ces enregistrements sont très différents d’un point de vue musical, et on pourra amener les élèves à les écouter, les analyser et les comparer en leur proposant des pistes d’écoute :
– instruments
– styles musicaux
– montages et arrangements
– oeuvres interprétées
– etc.
Il sera intéressant aussi de proposer aux élèves de chercher d’autres extraits à proposer.
Activité faisable à distance et/ou en présentiel.

 

2/ Ecriture collective d’une chanson sur le confinement
L’écriture collective de chanson est bon moyen pour faire parler les élèves sur la situation vécue, de manière artistique. Comment faire ? On prend une mélodie simple déjà existante, ou on l’invente, puis on propose aux élèves d’écrire des paroles. Ce sera l’occasion de travailler sur le nombre de syllabes. On pourra se donner un thème, un angle : évoquer son confinement ? La situation actuelle ? L’avenir ? Une phrase commune dans chaque couplet ? On pourra proposer par exemple à chacun d’écrire un couplet, puis de commenter et réagir à ceux des autres, etc. La classe pourra collectivement choisir et mettre dans l’ordre les couplets, pour réaliser la chanson commune.
Voilà un exemple réalisé en ce moment : cliquez ici
Activité faisable à distance et en présentiel : en utilisant un padlet comme dans l’exemple présenté ci-dessus, ce sera particulièrement intéressant pour les élèves de voir et réagir aux couplets écrits par les autres, que ce soit en classe ou depuis chez eux.

 

3/ Improvisation de paroles « à la Odah et Dako »
On continue dans l’idée de faire écrire des paroles pour faire s’exprimer les élèves, comme dans l’activité précédente. Mais cette fois, l’activité consistera à improviser des paroles,  en direct, à partir de mots donnés au hasard. On peut s’inspirer pour cela de 2 humoristes, Odah et Dako, qui réalisent ces improvisations en spectacle. Le public leur propose 10 mots, qu’ils notent sur un tableau. A partir de ces mots, repris dans n’importe quel ordre, ils improvisent un texte. Chaque mot donne lieu à 2  ou 4 phrases, qui riment. Deux exemples de leurs prestations ici et ici.
On pourra faire exactement la même chose qu’eux en classe :
– les élèves proposent à la volée 10 mots, qui sont écrits au tableau
– on se fixe un début d’histoire, et une fin d’histoire
– un petit temps de réflexion individuel, et après : c’est parti, les élèves volontaires peuvent à tour de rôle essayer d’improviser des paroles.
Au niveau musical, c’est plutôt un texte rappé ; on pourra créer une petite boîte à rythme (sur Garage-Band, ou avec ce site par exemple) ou bande-son d’accompagnement derrière.
Selon les 10 mots choisis, on pourra utiliser cette activité pour évoquer la situation actuelle mais aussi tout autre sujet. C’est un bon moyen pour déclencher la créativité. L’activité fait travailler la rapidité, les rimes, l’expression orale, le placement rythmique, et est plutôt très drôle à mener avec des classes.
Activité faisable en classe et/ou en lien avec les élèves restés chez eux. En lançant depuis l’ordinateur de la classe une session de classe virtuelle, et si les élèves à la maison proposaient les 10 mots à ceux présents en classe ? Puis vice versa ? 

 

4/ Réalisation d’un clip collectif
On a parlé plus haut de tous ces morceaux confinés, où chaque musicien enregistre sa partie depuis chez lui. Et si on réalisait cela avec des classes ? Activité qui demande un peu de montage et donc de compétences techniques : mais c’est faisable !
Il faut pour cela :
➡️une bande-son par-dessus laquelle chaque élève doit enregistrer (c’est le seul moyen de caler toutes les prises ensuite).
➡️pour qu’on n’entende pas toutes les bandes-sons dans le montage, il faut demander aux élèves d’enregistrer en se passant la bande-son dans le casque.
➡️prévoir un système pour que les élèves puissent envoyer les vidéos depuis chez eux (les sites Wetransfer ou Fromsmash par exemple, en veillant aux droits)
➡️et passer au montage lorsqu’on récupéré toutes les vidéos… Il y a plusieurs logiciels ou applications qui permettent de le faire, gratuits ou payants. Nicolas Olivier a réalisé plusieurs tutoriels sur différents logiciels : FinalCut, WeVideo, KineMaster.

Voilà deux beaux exemples réalisés par des collègues :

Activité faisable à distance. En classe avec les élèves présents on pourra accompagner, répondre aux questions des élèves sur ce projet.
Une variante : réaliser simplement une chanson en version audio, pas de clip vidéo. La chanson peut être découpée entre tous les membres d’une classe (quelques phrases chacun) et chaque élève enregistre et envoie sa partie. C’est l’idée de chanson-puzzle proposée par Véronique CHENU ici.

 

5/ Créations sonores à partir de sons recueillis « depuis chez soi »
Une activité que réalisaient déjà beaucoup d’enseignants en éducation musicale, et qui peut prendre sens avec la situation de confinement vécue et pour illustrer le lien classe/chez soi. Les étapes :
– Demander aux élèves d’enregistrer des sons (avec leurs téléphones, tablettes…) depuis chez eux (des bruits de la nature, de la ville, de la maison…)
– Leur demander de les envoyer et les regrouper (par exemple en les déposant sur un padlet ; un exemple ici)
– A partir de ces sons, demander aux élèves de réaliser une création sonore, en utilisant par exemple les applications GarageBand ou WalkBand : les élèves pourront choisir les sons, les répéter, déformer, ajouter des effets, des instruments, etc. Des exemples de réalisations à venir très bientôt !
Activité faisable à distance pour l’envoi et l’enregistrement des sons, et à distance ou en présentiel pour les créations sonores, selon l’équipement.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous d’autres idées ? 

2 réflexions sur “5 activités « post-confinement » en éducation musicale

  1. C’est GÉNIAL ! Merci pour ces idées… Je n’aurais jamais pensé à la plupart de ces articles. Et merci pour la découverte d’Odah et Dako ! Je garde tout ça précieusement de côté. Merci encore !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s