Pratique du chant et de l’enregistrement en autonomie avec GarageBand

Voilà une proposition d’utilisation de l’application GarageBand sur iPad pour demander à des groupes d’élèves de chanter et s’enregistrer en autonomie sur une bande-son.

Pourquoi ?
Dans les cours d’éducation musicale, lorsqu’on cherche à développer le travail en autonomie, en groupe, on pense souvent à le faire sur des activités d’écoute ou de création (voir ici par exemple l’écoute en autonomie), mais moins souvent pour la pratique musicale et le chant qui restent des activités menées en classe entière. L’idée ici n’est pas de dire qu’il faut remplacer le chant en classe entière par du chant en autonomie (car c’est efficace et surtout plaisant d’apprendre à chanter en grand groupe), mais que parfois, comme dans d’autres activités, rendre plus autonome une activité peut avoir des avantages :
– différenciation, aide particulière à certains élèves
– créativité en laissant chaque groupe s’approprier le chant à sa manière
– sécurité pour des élèves pour qui chanter devant la classe est difficile
– etc.

Le principe
Un même chant a été appris par toute la classe. On demande ensuite aux élèves de l’enregistrer en autonomie et en groupe, avec une bande-son pour s’accompagner. Pour cela ils vont importer la bande-son au format audio dans GarageBand, puis chanter par-dessus. La bande-son est stockée dans l’application Drive (ou un autre Cloud) sur les iPads. Explication en vidéo :

Le matériel
Pour cette proposition il faut :
un lot de tablettes (iPads avec GarageBand, ou tablettes Android avec une application comme Audioevolution qui permet de faire du multipistes)
l’appli Drive sur toutes les tablettes, ou un autre Cloud (Dropbox, iCloud Drive, etc.)
– pour une meilleure qualité sonore, mais pas indispensables : des écouteurs, casques, et adaptateurs multicasques. Si on n’utilise pas de casques, il ne faudra pas mettre la bande-son trop forte à l’enregistrement parce qu’elle va « repiquer » (entre ré-enregistrée une 2ème voix pendant l’enregistrement des voix).

Un exemple
Voilà un exemple avec une classe de 5ème. Les élèves avaient travaillé le chant « Man gave names » de Bob Dylan, mais avaient ensuite réécrit des paroles, en cours de langue avec la collègue d’anglais, par groupes (séquence sur les règles du collège). Ils avaient donc tous des paroles différentes pour un même chant… donc l’idée de les faire chanter en autonomie s’est imposée. Voilà un aperçu des enregistrements des différents groupes :

Vous voyez qu’ils ont suivi la démarche présentée au-dessus : dans GarageBand, bande-son sur une piste, importée depuis l’appli Drive, puis ajout d’une piste voix. Les différents groupes de la classe ont donc pu chanter et enregistrer chacun de leur côté en autonomie leur chanson.

Seulement sur bande-son ?
Même si le travail sur bande-son n’est pas toujours idéal, il a l’avantage de faire travailler plusieurs éléments aux élèves : les départs, le calage rythmique et mélodique, le montage, etc.
Mais l’enregistrement de chant en autonomie peut se faire de plein d’autres manières que sur bande-son :
– a cappella (dans ce cas, GarageBand n’est pas obligatoire, on pourra se contenter d’une appli type dictaphone)
– en faisant jouer des instruments virtuels dans GarageBand (rythmiques, accords, …)
– en faisant jouer des « vrais » instruments en classe aux élèves.

IMG_0121D’ailleurs dans cette même classe, c’est ce qu’avait fait les élèves au projet précédent : ils avaient enregistré des pistes d’instruments (piano/guitare/percu comme vous pouvez le voir dans cet exemple) sur lesquelles ils avaient ensuite ajouté leurs voix : 

Quelques questions
Je trouve que développer le chant en autonomie, favorisé en cela par l’utilisation de tablettes pour l’enregistrement, est très intéressant en classe, pour tous les avantages cités en introduction. Côté élèves, c’est un bon moyen pour eux de s’entendre, se réécouter, s’autoévaluer, et garder des traces de leurs productions.
Mais cela pose également quelques questions.
Au niveau de la qualité du rendu, on peut parfois craindre de perdre un peu en qualité : départs un peu approximatifs, difficulté de justesse, qualité du son. Mais ce n’est pas toujours le cas, et certains élèves se révèlent même plus performants lorsqu’ils chantent ainsi en autonomie. Et par ailleurs, si on perd éventuellement sur ces éléments, on gagne énormément au niveau du développement de l’autonomie. Cette pratique peut bien sûr s’alterner avec d’autres moments de pratique de type chant choral en classe entière.
Il y a aussi la question de l‘espace. Plusieurs groupes qui vont chanter en même temps cela produit du son, et les salles de classe ne sont souvent (pour l’instant) pas complètement faites pour cela… Mais avec un peu d’imagination (et de lâcher-prise !), ça reste quand même faisable : dispersion dans tous les recoins de la classe, dehors quand c’est possible, invasion des couloirs et des salles adjacentes !

Remerciements
– aux élèves de 5°C du collège Saint-Joseph qui ont réalisé les exemples !
– à Yoann Claquin, qui a réalisé la bande-son de Man Gave Names 😉
– aux collègues d’anglais partenaires sur le projet présenté ici
– à tous les supers profs du groupe #Edmus sur Twitter pour leurs tuyaux

Comme d’habitude, si vous avez des retours ou d’autres façons de faire, n’hésitez pas à les indiquer en commentaires !

6 réflexions sur “Pratique du chant et de l’enregistrement en autonomie avec GarageBand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s